En direct de la Transpy

Parce que l'épreuve est un monstre de l'ultra-endurance à elle toute seule...
FBO
Messages : 386
Enregistré le : lun. 30 mai 2016 21:47
Localisation : Vertou

Re: En direct de la Transpy

Messagepar FBO » ven. 5 août 2016 22:14

Dodo, je t'appelle dans la semaine
FBO

valery
Messages : 29
Enregistré le : mer. 1 juin 2016 00:16

Re: En direct de la Transpy

Messagepar valery » dim. 7 août 2016 10:00

Je ne vais pas m'étendre trop à chaud sur cette épreuve, mais juste quelques mots sur cette traversée.
Personnellement :
Tout d'abord, j'ai réalisé un rêve de gosse en traversant d'une traite cette chaîne pyrénéenne qui me tient tant à coeur.
Ensuite, j'ai vécu un rêve éveillé du départ à l'arrivée. J'aurai voulu rêver cette course qu'elle ne se serait pas réalisée différemment.
Si nous sommes allés si loin et si fort, c'est grâce au binôme que nous avons formé rapidement avec Laurent. Un grand merci à lui pour sa lucidité permanente et sa tempérence et à son épouse Sylvie qui nous a assisté.
Finalement, j'ai découvert des coureurs : l'esprit Viking, la combativité et la puissance Germanique, la franche camaraderie avce Laurent.
Une bien belle aventure!

Au niveau de la course:
La stratégie a été payante à savoir dormir entre 4 et 5 heures chaque nuit pour repartir "frais".
Ceux qui ont zappé les nuits en mode Tor, l'ont tous payé y compris Johan qui aurait du arriver loin devant nous.
J'avais bien compris cela et j'avais pris pas mal de liquide en conséquence et plus de 10 000kcal à chaque BV ou départ, il ne fallait pas trop compter sur les ravitos de l'organisation pour avancer surtout celle des CP. Ceux qui comptait dessus ont mangé des cacahuètes et ont du bien en baver.
Enfin le rythme de course grâce à Laurent nous avons avancé en mode sous régime pendant 90% du parcours (exception faite de la première journée que je qualifierai de trail et de la dernière journée ou avec Johan nous avons couru sur le plat). Pour ce faire un principe avec ces sacs de 10kg ne jamais courir en montée ni sur le plat uniquement ne descente ! Cuex qui ont couru ne serait-ce que sur le plat ont généralement eu des problèmes de releveurs. Pour vous donner une idée du rythme de montée, nous montions généralement entre 450 et 500m par heure ce qui n'est pas lourd. Nous prenions régulièrement des vents en montée ;-)

Voilà je reviendrai plus longuement je pense dans un CR.
Merci pour le suivi et vos encouragements
Val
----Aide toi et le ciel t'aidera-----

Lau
Messages : 13
Enregistré le : jeu. 16 juin 2016 23:25

Re: En direct de la Transpy

Messagepar Lau » dim. 7 août 2016 20:04

Hello,

J'espère trouver le temps et l'énergie pour un CR plus détaillé, mais déjà un premier retour.

Très rapidement de gros problèmes de pieds, avec 2 jours de canicule suivis de 2 jours de pluie. Des ampoules amenant des compensations d'appuis, puis des douleurs articulaires pieds et chevilles à partir du 5e jour, et une alerte au releveur au bout d'une semaine. Ça a été le plus gros facteur limitant avec un vitesse très réduite en descentes caillouteuses, c'est-à-dire quasi toutes jusqu'au pays basque, et limitée sur le plat pour réduire le risque pour le releveur. Pas assez de soin des pieds au début, puis environ 40 mn tous les matins et arrêts crémage plusieurs fois par jour. Jusqu'à 5 paires de chaussettes dans une journée ! Ça a été handicapant du 2e au dernier jour, un énorme impact sur le temps final.

Ça ne pouvait pas passer sans un sommeil suffisant, pour moi c'était au moins 4-5 heures par nuit, avec quelque fois un bon 6h, et quelques rares fois descendu à 3h. Pas de sommeil le jour excepté quelques micro-sommeils de 15 mn dans la 2e partie. J'ai renoncé à la tente au dernier moment pour m'alléger mais avais un bon duvet (600g), un matelas très fin (110g) et un sursac (250g), j'ai cependant cherché à assurer des nuits de qualité en dormant dans les CP, BV, gites ou cabanes. Pour moi un sommeil insuffisant amène à une explosion en vol...

J'ai pris de la nourriture de type vivres de course: mélange de noix, fruits secs, barres et pâtes de fruits. Les repas ont été pris avec ce qui était proposé aux CP, souvent insuffisant et de qualité très variable, complété par toutes les occasions rencontrées : en gites et refuges, bars et épiceries en villages, sandwichs à emporter pour disposer d'une réserve de sécurité. C'est passé mais tu as clairement toujours faim, et il faut manger avant chaque grosse montée pour disposer de l'énergie nécessaire.

Le poids à porter est déterminant, un sac trop lourd est un handicap, mais certains sont plus costauds... Je devais être à 8-9 kg, certains annonçaient des sacs à 12 voire plus ! La qualité du matos est évidement un atout : poids, protection pluie, éclairage, couchage.

L'orientation est importante, c'est un GR balisé mais évidement de qualité variable, avec des portions de nuits et des moments de lucidité amoindrie. J'avais un GPS (GPSMAP64s) avec fond de carte et trace course, plus au cas où des copies partielles du topo GR papier. Il y a des erreurs dans la trace course et dans le fond de carte, mais ça a été une aide primordiale.

Je ne disposais pas d'assistance, comme beaucoup d'autres. Pour ceux qui en avaient c'est bien évidemment un atout considérable, ce n'est pas la même course. Je précise que ça ne me pose pas de problème, c'était connu, annoncé et accepté.

Le timing imposé était selon mes calculs assez délirant et infaisable sauf pour une élite ou des coureurs très bien assistés. Un sorte d'incompatibilité entre l'autonomie et la vitesse. Les barrières horaires ont été une préoccupation constante, y compris pour des coureurs qui n'ont pas l'habitude d'y être confrontés. La coupe de la boucle de Gavarnie sur la 3e partie a rendu la partie jouable, sans ça il n'y aurait pas eu grand monde au bout.

Les rencontres sont toujours géniales, les coureurs que j'ai côtoyés avaient une expérience incroyable, on trouve forcément une aide décisive en progressant ensemble. Pour autant il faut aussi savoir casser un groupe pour garder le rythme imposé et faire sa propre course.

C'est comme on l'imagine assez énorme, j'avoue que je n'ai pas été tout le temps dans le plaisir, malgré les paysages sublimes, à l'arrivée j'étais content de l'avoir fait mais aussi que ce soit fini !

On a eu globalement de la chance coté météo : de la canicule, de la pluie, beaucoup de nuages d'altitude avec une humidité max et une visibilité nulle, mais finalement pas une trop grande proportion de grosse pluie ou orages sur plusieurs jours.

Plein de chose à redire sur l'organisation, mais le principal a été de mettre sur pied ce très gros projet. Comme toujours des bénévoles dévoués qui donnent beaucoup pour les coureurs, merci à eux.

Maintenant récup...

Amicalement,
Lau

dodo
Messages : 253
Enregistré le : lun. 30 mai 2016 21:54

Re: En direct de la Transpy

Messagepar dodo » dim. 7 août 2016 21:35

Bravo Val et Lau ! Apparemment vos options ont été les bonnes...

Je trouve que les CP, qui au départ ne devaient fournir que de l'appoint côté nourriture, se sont avérés être parfois de vrais ravitos. J'ai donc transporté pas mal de nourriture que je n'ai pas consommé.

3 erreurs m'ont forcées à abandonner à Gabas :
    Mon sac était trop lourd : je nous croyais en autonomie.
    Suite à des erreurs de parcours, je me suis trouvé à l'arrière, et j'ai alors diminué les temps d'arrêt.
    J'ai cru gagner du temps en minimisant les soins de pieds, alors que c'est vraiment le plus important pour aller au bout.
Je suis un peu déçu car je pense que j'avais les moyens de finir, mais ravi quand-même d'avoir vécu une grosse partie de cette énorme aventure.

Ca va être difficile d'expliquer, de donner une idée de l'intensité de ce truc hors normes.
Dodo "La satisfaction est proportionnelle à la difficulté"

patrak
Messages : 23
Enregistré le : mar. 31 mai 2016 22:20

Re: En direct de la Transpy

Messagepar patrak » mar. 9 août 2016 18:42

Super vos retours...
Val j'aurais bien dû parier une piecette sur toi... T'as vu des lapins aux grandes oreilles ?
Allez un peu de repos, et vivement les CR

LeSanglier
Administrateur du site
Messages : 790
Enregistré le : lun. 30 mai 2016 11:03
Localisation : Saint-Laurent-du-Pont
Contact :

Re: En direct de la Transpy

Messagepar LeSanglier » mer. 10 août 2016 09:39

@dodo : pour l'autonomie, c'est effectivement ce qui avait été convenu finalement. Mais apparemment, l'organisation a quand même fourni pas mal de choses. Et il valait sans doute mieux, quand je vois que certains prenaient juste des cacahuètes pour faire leur 6000 KCal... Comme on l'a déjà dit, il y a eu pas mal d'erreurs de communication, en espérant que ce soit pris en compte pour une prochaine. Bravo pour l'énorme bout de montagne fait dans ces conditions...

@Lau : vu de mon PC, je ne m'étais pas rendu compte de tes soucis de pieds. J'avais bien conscience que ta progression était heurtée, avec semble-t-til de gros temps de repos par moments, puis des reprises à bonne allure. J'espère qu'au final, l'impression globale restera positive !

#Val : vivement le CR, mais déjà un grand bravo pour cette gestion de course, parfaite vu d'ici. Ça a été génial de vous suivre, et de constater votre remontée !

#FBO : t'es un chef ! C'est très fort d'être allé au bout, dans les temps. Alors tes fistons, ils en pensent quoi des Pyrénées ?
---
Emmanuel, LeSanglier
Trailer volant, avis de grand vent

LGLG
Messages : 6
Enregistré le : lun. 8 août 2016 15:39

Re: En direct de la Transpy

Messagepar LGLG » jeu. 11 août 2016 00:02

Salut à tous,
Je retrouve ce forum que je croyais "mort à jamais" depuis le dernier crash de cet hiver.
C'est en discutant avec Val sur la Transpy qu'il m'a indiqué que c'était reparti...

Merci pour ce suivi et les encouragements à distance (on avait les messages sympas d'Eric envoyés à Val).

On a, en effet, vécu une traversée de rêve. Notre duo a fait "fureur" dans les choix stratégiques de progression.
Nous nous sommes toujours concentrés sur l'optimisation de nos journées et notre connaissance "cumulée" du parcours a été un sacré atout. Des discussions sans prise de tête et toujours dans l'optique "de faire au mieux".
Une partie d'échec grandeur nature en montagne, une course au large stratégique en montagne...

L'assistance de Sylvie a été au top, et je n'imaginais pas la traversée en mode "rapide" sans assistance.

Pour moi, cette traversée est une forme d'aboutissement d'expériences cumulées en 30 ans de montagne, voyage, bivouac, ultra, tests matériel/bouffe, lectures, de sport quasi au quotidien....
Il y a tellement de paramètres à "maitriser" sur 12 jours non stop en montagne qu'une erreur peut vite te faire sortir du plaisir que tu prends sur ce genre d'histoire.
On a bien vu que nous étions très "limite" avec nos pieds sur la difficile partie Ariégeoise!

A bientôt.
Laurent

LeSanglier
Administrateur du site
Messages : 790
Enregistré le : lun. 30 mai 2016 11:03
Localisation : Saint-Laurent-du-Pont
Contact :

Re: En direct de la Transpy

Messagepar LeSanglier » jeu. 11 août 2016 11:23

Re-bienvenue Laurent :)

C'est top que vous ayez pu faire tout ça avec Val (et Sylvie), je suppose que ça ajoute encore une dimension à l'entreprise. Vous commencez à bien vous connaître tous les deux !
---
Emmanuel, LeSanglier
Trailer volant, avis de grand vent

FBO
Messages : 386
Enregistré le : lun. 30 mai 2016 21:47
Localisation : Vertou

Re: En direct de la Transpy

Messagepar FBO » jeu. 11 août 2016 14:56

LeSanglier a écrit :@dodo : pour l'autonomie, c'est effectivement ce qui avait été convenu finalement. Mais apparemment, l'organisation a quand même fourni pas mal de choses. Et il valait sans doute mieux, quand je vois que certains prenaient juste des cacahuètes pour faire leur 6000 KCal... Comme on l'a déjà dit, il y a eu pas mal d'erreurs de communication, en espérant que ce soit pris en compte pour une prochaine. Bravo pour l'énorme bout de montagne fait dans ces conditions...

Manu, J'avais principalement des noix de cajou et du saucisson dans mon sac, cela ne m'a servi qu'entre les points de rencontre avec mon assistance de choc. Je me suis aperçu que je mangeais 150 g de noix de cajou toutes les 3 heures !!!! C'était la seule et unique solution pour avancer : mettre du carburant en permanence dans la machine.

LeSanglier a écrit :#FBO : t'es un chef ! C'est très fort d'être allé au bout, dans les temps. Alors tes fistons, ils en pensent quoi des Pyrénées ?

Justin, mon grand de 14 ans qui a fait les 25 derniers kilomètres avec moi, a trouvé plusieurs défaut majeurs aux Pyrénées :
Le réseau 3G/4G n'est pas très développé (surtout en Ariège)
Les montagnes ce n'est pas plat, et ça fait mal aux jambes quand ça monte !

FBO presque 100% remis

LGLG
Messages : 6
Enregistré le : lun. 8 août 2016 15:39

Re: En direct de la Transpy

Messagepar LGLG » ven. 12 août 2016 12:01

LeSanglier a écrit :Re-bienvenue Laurent :)

C'est top que vous ayez pu faire tout ça avec Val (et Sylvie), je suppose que ça ajoute encore une dimension à l'entreprise. Vous commencez à bien vous connaître tous les deux !


Oui Manu, avec le recul, c'est assez incroyable de pouvoir rester ensemble quasi 12 jours sans avoir rien programmé!
Un truc de fou...
Avec Val, nous avons vraiment le même type de progression, et il se mettait volontairement en mode "métronome" derrière moi car il sait que seul, il aurait eu davantage de variations d'allures.
En plus, nous étions sur la même la longueur d'onde sur l'approche, l'éthique et le respect des règles imposées sur cette épreuve. Donc, que du bonheur...

Coté cheminement, attention sur le balisage et "stratégie" de progression, c'était un "plus" indéniable.
Jamais, sur cette traversée, je me suis dit "Qu'est ce que tu fous là, y'en a marre", et le fait d'être deux dans les quelques "coups de mou" a vraiment été bénéfique.

Bref, un truc improbable et une belle aventure humaine qui te fait dire après coup "C'est aussi pour ça qu'on fait de l'ultra..."

Sinon, bravo à Franck/FBO pour ta belle traversée. Je repense très souvent à l'état de tes pieds à l'arrivée de l'Echappée Belle 2014 et j'espère qu'ils n'étaient pas dans le même état dans les Pyrénées!

A+
Laurent qui repart ce soir pour une semaine récupe dans les Dolomites/Via ferrata en famille


Retourner vers « Transpyrenea »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités